Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 16:27

 

Avec les réfugiés palestiniens assiégés à Yarmouk

jeudi 16 janvier 2014

http://www.france-palestine.org/Avec-les-refugies-palestiniens

Le blocus du camp de réfugiés pales­ti­niens de Yarmouk dure main­tenant depuis plus d’un an. La situation s’y est dra­ma­ti­quement aggravée ces der­nières semaines et il est fait état de la mort par mal­nu­trition et déshy­dra­tation de plu­sieurs dizaines de per­sonnes.

 

           C’est une situation révol­tante et inac­cep­table que dénonce l’UNWRA. L’AFPS a déjà fait par­venir en juin et octobre une aide finan­cière à nos par­te­naires libanais qui accueillent des Pales­ti­niens de Syrie réfugiés au Liban. Elle s’associera plei­nement aux cam­pagnes sur le point d’être lancées avec le Croissant Rouge pales­tinien pour venir en aide aux popu­la­tions civiles assiégées.

 

          D’ores et déjà, elle mobilise son fonds « SOS Palestine » pour faire par­venir direc­tement une aide d’urgence à Yarmouk et appelle ses adhé­rents et amis à y envoyer leur par­ti­ci­pation financière.

 

         Reste que les réfugiés pales­ti­niens sont pris en otage dans un conflit qui n’est pas le leur, l’ensemble des forces poli­tiques et orga­ni­sa­tions pales­ti­niennes refusant de s’y impliquer, à l’exception du FPLP-​​ CG, de longue date soutien déclaré du régime.

 

       L’AFPS ne se taira pas devant un blocus cri­minel et l’utilisation de civils comme bou­cliers humains.

 

        Cette actualité dra­ma­tique nous rap­pelle que, contrai­rement à ce que cer­tains vou­draient croire ou faire croire, la question des réfugiés pales­ti­niens ne pourra être éter­nel­lement éludée. Elle est une clé du conflit israélo-​​palestinien et de l’équilibre régional et ne peut être réglée que sur la base de la réso­lution 194 de l’ONU.

 

    Le Bureau national

Repost 0
Published by afpslorient - dans Les réfugiés
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 15:27

Céline Lebrun, Mediapart, jeudi 17 octobre 2013

 

             Depuis quelques jours, les dizaines de corps engloutis par la Méditerranée ont attiré l’attention de la commu-nauté européenne et internationale sur la tragédie des réfugiés qui tentent la traversée de la mer au péril de leur vie dans l’espoir d’en trouver une meilleure, de l’autre côté, en Europe. Cette réalité n’est pourtant pas nouvelle mais, comme bien souvent, seule la mort fait parler d’elle.

 

             On a alors mis l’accent sur l’afflux de réfugiés syriens depuis deux ans. Et c’est vrai. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés qui a annoncé dernièrement que le nombre de réfugiés syriens avait dépassé les 2 millions, dont un million d’enfants, n’a-t-il pas déclaré que ce ne sont pas moins de 4 600 Syriens qui sont arrivés sur les côtes italiennes depuis le début de l’année dont 3 300 pour le seul mois d’août !

 

              Au regard des 4 348 réfugiés, de toutes origines confondues, enregistrés pour l’ensemble de l’année 2010, ces chiffres sont sans équivoque.

 

Lire la suite : http://www.france-palestine.org/L-Egypte-nouvelle-etape-du-chemin

 

____________________________________________________________________

Repost 0
Published by afpslorient - dans Les réfugiés
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 08:26

 

Les réfugiés palestiniens victimes oubliées

http://www.france-palestine.org/Les-refugies-palestiniens-victimes

jeudi 17 octobre 2013

 

Les médias annoncent que le bateau qui a coulé le 12 octobre au large de Malte comptait parmi les vic­times un nombre important de Pales­ti­niens, peut-​​être 200.

 

Ce drame amènera-​​t-​​il à remettre enfin au premier plan la question des réfugiés palestiniens ?

 

Tout indique qu’une partie des mal­heureux qui ont péri au large de Malte étaient des réfugiés pales­ti­niens de Syrie. Plus de la moitié des 460 000 réfugiés pales­ti­niens de Syrie se sont aujourd’hui réfugiés dans un pays voisin, dont 60 à 70 000 au Liban où vivent déjà dans des condi­tions très pré­caires plus de 420 000 réfugiés pales­ti­niens.

 

Cela alors que partout l’UNRWA, agence des Nations-​​Unies en charge des réfugiés pales­ti­niens, voit ses res­sources diminuer, n’est plus en mesure d’assumer les charges qui sont les siennes et se désengage de nombre de ses missions.

 

Faut-​​il répéter que dans leur immense majorité, les réfugiés pales­ti­niens sont accueillis dans divers pays parce que leurs droits, reconnus dans la réso­lution 194 de l’Assemblée générale de l’ONU, ne sont tou­jours pas effec­ti­vement mis en œuvre ? La question serait-​​elle ignorée des diri­geants européens ?

 

L’Europe ne pourra sans dommage continuer de fermer les yeux sur la situation dra­ma­tique des quelque 5 mil­lions de réfugiés pales­ti­niens recensés par l’UNWRA qui est au cœur même de la question pales­ti­nienne.

 

                Cesser la poli­tique de l’autruche, c’est l’intérêt même de l’Europe si elle ne veut pas voir le Proche-​​Orient tout entier menacé du chaos.

 

Elle doit pour cela trouver le courage de dire non aux apprentis sor­ciers de Tel Aviv et imposer le droit comme seule issue au conflit.

 

Le Bureau national

 
Repost 0
Published by afpslorient - dans Les réfugiés
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du PAYS DE LORIENT
  • Le blog  du PAYS DE LORIENT
  • : Pour la création d'un état palestinien
  • Contact

Rechercher

Liens